IDENTIFICATION DE LA VRAIE RELIGION

Publié le par MOULINIER Jean-Louis

Comment identifier la vraie religion ?

IL EST à coup sûr aisé d’identifier ceux qui pratiquaient la vraie religion au premier siècle. C’étaient les disciples de Christ. Ils appartenaient tous à la seule organisation chrétienne de l’époque. Qui pratique aujourd’hui la vraie religion? Jésus a dit: “À leurs fruits vous les reconnaîtrez. (...) Tout bon arbre produit de beaux fruits, mais tout arbre pourri produit des fruits sans valeur (...). C’est à leurs fruits que vous reconnaîtrez ces hommes-là.” (Matthieu 7:16-20). Quels fruits de qualité doivent produire les vrais adorateurs de Dieu? Que devraient-ils être en train de faire? LA SANCTIFICATION DU NOM DE DIEU . Les vrais adorateurs de Dieu agissent en harmonie avec la prière modèle que Jésus a apprise à ses disciples. Elle commence ainsi: “Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié!” Une autre traduction dit: “Que la sainteté de ton nom soit reconnue.” (Matthieu 6:9, Le Nouveau Testament en français courant). Que signifie sanctifier le nom de Dieu? Comment Jésus sanctifia-t-il ce nom? Dans une prière adressée à son Père, Jésus déclara: “J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde.” (Jean 17:6). Oui, Jésus fit connaître à tous le nom de Dieu, savoir Jéhovah. Il ne manqua pas d’utiliser ce nom. Il savait que le dessein de Dieu est que son nom soit glorifié par toute la terre; aussi donna-t-il l’exemple en proclamant et en sanctifiant ce nom. — Jean 12:28; Ésaïe 12:4, 5. La Bible montre que l’existence même de la vraie congrégation chrétienne est liée au nom de Dieu. L’apôtre Pierre dit que Dieu a “tourné son attention vers les nations pour en tirer un peuple pour son nom”. (Actes 15:14.) Ainsi, le peuple de Dieu doit sanctifier son nom et le faire connaître par toute la terre. En fait, le salut dépend de la connaissance de ce nom, car, selon la Bible, “quiconque invoque le nom de Jéhovah sera sauvé”. — Romains 10:13, 14. Qui, aujourd’hui, sanctifie le nom de Dieu et le fait connaître par toute la terre? La plupart des Églises évitent d’employer le nom de Jéhovah. Certaines sont même allées jusqu’à l’éliminer de leurs traductions des Écritures. Si vous parliez souvent de Jéhovah à vos voisins, à quelle religion vous identifieraient-ils? Il n’y a qu’un seul peuple qui se distingue en suivant l’exemple de Jésus sous ce rapport. Son but dans la vie est de servir Dieu et de rendre témoignage à son nom, comme l’a fait Jésus. Aussi ce peuple a-t-il pris le nom biblique de “Témoins de Jéhovah”. — Ésaïe 43:10-12. LA PROCLAMATION DU ROYAUME DE DIEU Dans sa prière modèle, Jésus souligna aussi l’importance du Royaume de Dieu. Il dit de demander: “Que ton royaume vienne!” (Matthieu 6:10). Sans cesse, Jésus mit l’accent sur le Royaume comme le seul remède aux maux de l’humanité. Ses apôtres et lui prêchèrent le Royaume “de village en village” et de “maison en maison”. (Luc 8:1; Actes 5:42; 20:20.) Le Royaume de Dieu était le thème de leur prédication et de leur enseignement. Et aujourd’hui, quel est l’enseignement fondamental de l’organisation de Dieu? Dans sa prophétie sur les “derniers jours”, Jésus dit: “Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée par toute la terre habitée, en témoignage pour toutes les nations; et alors viendra la fin.” (Matthieu 24:14). Ainsi, le Royaume est ce message fondamental. Lorsque quelqu’un vient à votre porte pour vous parler du Royaume de Dieu comme du seul espoir pour l’humanité, à quelle religion identifiez-vous ce visiteur? À part les Témoins de Jéhovah, qui d’autre vous a parlé du Royaume de Dieu? Les membres des autres religions, pour la plupart, ignorent même ce qu’est ce Royaume. Pourtant, le gouvernement de Dieu doit secouer le monde. Le prophète Daniel a prédit que ce Royaume ‘écrasera et mettra fin à tous les autres gouvernements et que lui seul dominera la terre’. — Daniel 2:44. LE RESPECT DE LA PAROLE DE DIEU Une autre marque qui identifie les pratiquants de la vraie religion est leur attitude à l’égard de la Bible. En tout temps Jésus montra un grand respect pour les Écritures. Maintes fois, il les cita comme l’autorité suprême (Matthieu 4:4, 7, 10; 19:4-6). Il prouva encore combien il respectait la Bible en se conformant à ses préceptes. Bien loin de dénigrer la Bible, Jésus condamna ceux dont les enseignements étaient en désaccord avec elle et qui essayaient de la rendre nulle par leurs propres doctrines. — Marc 7:9-13. Et les Églises de la chrétienté, montrent-elles le plus grand respect pour la Bible? Bon nombre d’ecclésiastiques n’ont pas foi dans les récits bibliques relatifs au péché d’Adam, au déluge, etc. Ils prétendent que l’homme n’est pas une création directe de Dieu, mais plutôt le produit d’une évolution. Est-ce ainsi qu’ils encouragent le respect de la Parole de Dieu? Certains d’entre eux estiment que les relations sexuelles en dehors du mariage ne sont pas blâmables, et que même l’homosexualité et la polygamie peuvent être regardées comme convenables. Incitent-ils ainsi les gens à prendre la Bible comme guide? Non, ils ne suivent pas l’exemple du Fils de Dieu et de ses apôtres. — Matthieu 15:18, 19; Romains 1:24-27. Il est des croyants qui possèdent la Bible et l’étudient même, mais leur mode de vie atteste qu’ils ne la suivent pas. Voici ce que la Bible dit à leur sujet: “Publiquement ils déclarent connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres.” (Tite 1:16; II Timothée 3:5). Si des croyants qui se livrent au jeu, à la boisson, etc., sont autorisés à demeurer au sein de leur Église, c’est que celle-ci n’est pas approuvée par Dieu. — I Corinthiens 5:11-13. Si vous avez étudié les précédents chapitres et examiné les références bibliques citées, vous avez appris les enseignements élémentaires de la Parole de Dieu. Qu’en est-il maintenant si les enseignements de votre Église ne sont pas en harmonie avec ceux de la Parole de Dieu? La question est grave. Une décision s’impose: soit accepter la véracité de la Bible, soit la rejeter en faveur de doctrines non bibliques. Il va de soi que la décision vous appartient. Toutefois, considérez bien la question, car de votre décision dépendent votre position devant Dieu et vos perspectives de vie éternelle dans le paradis terrestre. ILS SE TIENNENT SÉPARÉS DU MONDE Un autre trait caractéristique des pratiquants de la vraie religion c’est, comme l’a dit Jésus, “qu’ils ne font pas partie du monde”. (Jean 17:14.) Autrement dit, les vrais adorateurs de Dieu se tiennent séparés du monde corrompu et de ses affaires. Jésus refusa de devenir un chef politique (Jean 6:15). Quand on se souvient que Satan le Diable est le chef du monde, on comprend à quel point il est important de s’en tenir séparé (Jean 12:31; II Corinthiens 4:4). La gravité de la question ressort encore de cette déclaration biblique: “Quiconque donc veut être ami du monde se constitue ennemi de Dieu.” — Jacques 4:4. Les Églises que vous connaissez remplissent-elles cette condition? Peut-on dire que le clergé et ses ouailles ne font vraiment “pas partie du monde”? Ou, au contraire, sont-ils profondément mêlés aux affaires du monde, à son nationalisme, à sa politique et à ses luttes de classe? Inutile de vous souffler la réponse, car les activités des Églises sont bien connues. Il est aussi aisé d’examiner les activités des Témoins de Jéhovah; vous découvrirez qu’ils suivent réellement l’exemple du Christ et de ses premiers disciples en se tenant séparés du monde, de ses affaires politiques, de ses voies égoïstes et immorales, et de sa violence. — I Jean 2:15-17. ILS ONT DE L’AMOUR ENTRE EUX La marque la plus caractéristique des vrais disciples du Christ est l’amour qu’ils ont entre eux. Jésus a dit: “À ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour entre vous.” (Jean 13:35). Les religions que vous connaissez possèdent-elles cette marque distinctive? Par exemple, que font-elles lorsque les rapports entre les nations dégénèrent en guerre? Vous savez bien ce qui se passe généralement. Sur l’ordre des chefs de ce monde, les membres des différentes Églises vont massacrer d’autres croyants de nationalités différentes. Ainsi, on se tue mutuellement entre catholiques, protestants et musulmans. Pensez-vous qu’un tel comportement soit conforme à la Parole divine et reflète l’esprit de Dieu? — I Jean 3:10-12. Les Témoins de Jéhovah ont-ils de l’amour entre eux? Ils ne suivent pas l’exemple des religions de ce monde. Ils ne s’entre-tuent pas et ne mentent pas en disant: “J’aime Dieu”, tout en haïssant leurs frères d’autres nationalités, tribus ou races (I Jean 4:20, 21). Mais ils montrent aussi de l’amour dans d’autres domaines. Comment? Dans leur façon d’agir à l’égard de leurs voisins et en s’efforçant d’aider leurs semblables à connaître Dieu. — Galates 6:10. UNE SEULE VRAIE RELIGION Logiquement, il ne doit y avoir qu’une seule vraie religion. Cela est conforme au fait que le vrai Dieu est un Dieu, “non pas de désordre, mais de paix”. (I Corinthiens 14:33.) D’ailleurs, il n’y a qu’“une seule foi”, selon la Bible (Éphésiens 4:5). Qui donc, de nos jours, sont les vrais adorateurs de Dieu? Nous répondons sans hésiter: les Témoins de Jéhovah. Pour vous en convaincre, il vous suffit de faire plus ample connaissance avec eux. Le mieux serait d’assister aux réunions qu’ils tiennent dans leurs Salles du Royaume. Puisque la pratique de la vraie religion procure dès maintenant le contentement et mène à la vie éternelle dans le paradis terrestre, ne vaut-il pas la peine de faire cet effort (Deutéronome 30:19, 20)? Nous vous y encourageons chaleureusement. Commencez dès aujourd’hui.

~~Pourquoi les Témoins de Jéhovah seraient-ils la vraie religion ?

Ils sont les seuls à croire que Jésus est simplement le Fils de Dieu. Jésus n’est pas Dieu comme toutes les autres religions chrétiennes l’affirment. Dieu s’appelle Jéhovah. Ils ne croient pas en l’immortalité de l’âme alors que toutes les religions y adhèrent. D’autres points importants au niveau de l’enseignement diffèrent des autres religions qui sont basées sur des dogmes. La Bible dit elle-même qui devait y avoir un esclave fidèle et avisé comme le relate Matthieu 24 :45 à 25 :12 “

45 “ Quel est donc l’esclave fidèle et avisé que son maître a établi sur ses domestiques, pour leur donner leur nourriture en temps voulu ? 46 Heureux cet esclave si son maître, en arrivant, le trouve en train de faire ainsi ! 47 Vraiment, je vous le dis : Il l’établira sur tous ses biens. 48 “ Mais si jamais ce mauvais esclave dit dans son cœur : ‘ Mon maître tarde ’, 49 et qu’il commence à battre ses coesclaves, qu’il mange et boive avec les buveurs invétérés, 50 le maître de cet esclave viendra en un jour qu’il n’attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas, 51 et il le punira avec la plus grande sévérité et lui assignera sa part avec les hypocrites. C’est là que seront [ses] pleurs et [ses] grincements de dents.

25 “ Alors le royaume des cieux deviendra semblable à dix vierges qui ont pris leurs lampes et sont sorties à la rencontre de l’époux. 2 Cinq d’entre elles étaient sottes et cinq étaient avisées. 3 Les sottes, en effet, avaient pris leurs lampes, mais sans prendre d’huile avec elles, 4 tandis que les avisées, en même temps que leurs lampes, avaient pris de l’huile dans leurs récipients. 5 Comme l’époux tardait, elles se sont toutes assoupies et se sont endormies. 6 Au beau milieu de la nuit il y a eu un cri : ‘ Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre. ’ 7 Alors toutes ces vierges se sont levées et ont mis en ordre leurs lampes. 8 Les sottes ont dit aux avisées : ‘ Donnez-nous un peu de votre huile, parce que nos lampes sont sur le point de s’éteindre. ’ 9 Les avisées ont répondu en disant : ‘ Peut-être qu’il n’y en aura pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. ’ 10 Tandis qu’elles s’en allaient pour en acheter, l’époux est arrivé, et les vierges qui étaient prêtes sont entrées avec lui au festin de mariage ; et on a fermé la porte. 11 Plus tard, les autres vierges sont venues aussi et ont dit : ‘ Monsieur, monsieur, ouvre-nous ! ’ 12 En réponse il a dit : ‘ Je vous dis la vérité : Je ne vous connais pas.

’ Il n’y a pas de spiritisme et ni d’apparitions démoniaques qui ont fondées la religion des Témoins de Jéhovah. Ils savent que toutes les apparitions qui ont lieu après l’achèvement des écritures en 96 de notre ère ne sont que d’origine démoniaque. Ils sont des étudiants de la Bible et leurs connaissances n’ont cessé d’augmenter au fil du temps et cela contrairement aux autres religions.

Ils sont neutre sur le plan militaire.

~~Toutes les religions se sont massacrées et entretuées à l'exception d'une seule; celle des Témoins de Jéhovah. En Allemagne ils ont refusé de collaborer avec Hitler. En effet, leurs refus de signer en vue de participer à la guerre les a pour bon nombre d'entre eux causés la mort. C'est ainsi que les Témoins de Jéhovah Allemand ont été qualifié de martyr car pour sauver leur vie des camps de concentration nazie ils devaient simplement apposer une signature et renoncer à leur foi. C'est du jamais vu dans les autres religions existantes actuelles. Les Témoins de Jéhovah sont de vrais chrétiens comme au premier siècle et au temps de Jésus Christ. Ils représentent le christianisme primitif d'une manière incontestable et ils ne cessent de vous avertir pour vous sauver.

Neutre sur le plan politique qui est une illusion surtout à l'heure actuelle !

Se sont les financiers Illuminatis qui dominent tout y compris les politiques qui ne sont que des marionnettes.

De plus nous assistons à une corruption politique sans précédant ou chacun ne pense qu'en son intérêt.

Globalement ils représentent le christianisme du premier siècle tel qu'il a été conçu par le Christ.

La Trinité est-elle un enseignement biblique ?

Ainsi votre religion a vraiment de l’importance

“TOUTES les religions sont bonnes, dit-on souvent. Ce sont des chemins différents qui mènent au même endroit.” Si Dieu les approuve toutes, votre choix n’a pas grande importance. Mais est-ce bien le cas? 2 Lorsque Jésus Christ était sur terre, les Pharisiens avaient établi une forme de culte qu’ils croyaient approuvée par Dieu. Pourtant, ce sont eux qui cherchèrent à tuer Jésus! Aussi leur dit-il: “Vous faites, vous, les œuvres de votre père.” Et eux de répondre: “Nous avons un seul Père, Dieu.” — Jean 8:41. 3 Dieu était-il vraiment leur Père? Acceptait-il leur culte? Non! Certes, les Pharisiens possédaient les Écritures et pensaient les observer, mais ils s’étaient laissé abuser par le Diable. Aussi Jésus ajouta-t-il: “Vous venez, vous, de votre père, le Diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Ce fut un homicide quand il commença, et il n’a pas persisté dans la vérité, (...) il est menteur et le père du mensonge.” — Jean 8:44. 4 La religion des Pharisiens était fausse. Elle servait les intérêts du Diable. C’est pourquoi, loin de la juger bonne, Jésus la condamna. Il dit aux Pharisiens: “Vous fermez le royaume des cieux devant les hommes, car vous n’y entrez pas vous-mêmes, et ceux qui sont en train d’entrer, vous ne leur permettez pas d’entrer.” (Matthieu 23:13). Jésus les qualifia d’hypocrites et de serpents venimeux, ajoutant qu’à cause de leur mauvaise conduite, ils allaient à la destruction. — Matthieu 23:25-33. 5 Ainsi, Jésus Christ n’enseigna pas que les religions sont des chemins différents menant au salut. Dans son Sermon sur la montagne, il dit: “Entrez par la porte étroite; car large et spacieuse est la route qui mène à la destruction, et nombreux sont ceux qui entrent par elle; mais étroite est la porte et resserrée la route qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui la trouvent.” (Matthieu 7:13, 14). N’adorant pas Dieu de la bonne manière, la plupart des gens suivent la route de la destruction. Bien peu sont sur le chemin de la vie. 6 L’attitude de Dieu envers les Israélites montre qu’il faut lui rendre le culte qu’il approuve. Il les exhorta à se tenir à l’écart de la fausse religion des peuples voisins (Deutéronome 7:25), qui sacrifiaient leurs enfants à leurs dieux et se livraient à des pratiques sexuelles immorales, dont l’homosexualité (Lévitique 18:20-30). Dieu leur ordonna de rejeter cette conduite. Quand ils désobéirent et adorèrent d’autres dieux, il les punit (Josué 24:20; Ésaïe 63:10). Leur religion avait donc une grande importance. LA FAUSSE RELIGION AUJOURD’HUI 7 Et les centaines de religions qui existent aujourd’hui? Vous conviendrez que bien des choses faites en leur nom déplaisent à Dieu. Lors des deux guerres mondiales, dont se souviennent des millions de gens, la religion encourageait les fidèles des deux camps à s’entre-tuer. “Tuez les Allemands... tuez-les donc!”, s’écriait l’évêque de Londres, tandis que l’archevêque de Cologne disait aux Allemands: “Nous vous ordonnons, au nom de Dieu, de vous battre jusqu’à la dernière goutte de sang pour l’honneur et la gloire du pays.” 8 Catholiques et protestants se sont ainsi entre-tués avec l’approbation du clergé. Le pasteur Harry Emerson Fosdick avoua: “Même dans nos églises, nous avons levé nos étendards. (...) De la même bouche sont sorties des louanges au Prince de la paix et des exhortations à la guerre.” À votre avis, que pense Dieu d’une religion qui prétend lui obéir, mais qui exalte la guerre? 9 Des millions de gens se sont détournés de Dieu et du Christ à cause des crimes commis en leur nom par les religions. Ils rendent Dieu responsable des croisades sanglantes, qui opposèrent catholiques et musulmans, et des guerres entre hindous et musulmans et entre catholiques et protestants. Ils rappellent le massacre des Juifs, au nom du Christ, et la cruelle Inquisition catholique. Or, bien qu’ils affirment avoir Dieu pour Père, les chefs religieux responsables de ces crimes ne sont-ils pas les enfants du Diable, au même titre que les Pharisiens condamnés par le Christ? Puisque Satan est le dieu de ce monde, ne faut-il pas s’attendre à ce qu’il domine aussi les religions? — II Corinthiens 4:4; Révélation 12:9. 10 Vous désapprouvez sans doute beaucoup de choses faites au nom de la religion. Vous connaissez sûrement des gens qui, bien qu’ayant une vie immorale, sont respectés dans leur Église. Il s’agit peut-être même de chefs religieux. Certains d’entre eux affirment que l’homosexualité et les relations sexuelles hors du mariage ne sont pas un mal. Savez-vous que la Bible ne dit pas cela? En fait, Dieu punit de mort Israël parce qu’il s’était livré à de telles pratiques. Il détruisit Sodome et Gomorrhe pour la même raison (Jude 7). Bientôt il frappera la fausse religion d’aujourd’hui. La Bible la représente sous les traits d’une prostituée à cause de ses relations impures avec les “rois de la terre”. — Révélation 17:1, 2, 16. LE CULTE QUE DIEU APPROUVE 11 Puisque Dieu n’approuve pas toutes les religions, il convient de se demander: “Le culte que je rends à Dieu lui plaît-il?” Comment le savoir? C’est à Dieu, et non à l’homme, d’en juger. Pour lui plaire, notre culte doit avoir ses racines dans la Parole divine de vérité. Nous devrions partager le sentiment du rédacteur biblique qui a dit: “Que Dieu soit reconnu véridique, tout homme fût-il reconnu menteur.” — Romains 3:3, 4. 12 Tel n’était pas l’avis des Pharisiens. Ils suivirent leurs propres doctrines et traditions plutôt que la Parole de Dieu. Avec quels résultats? Jésus leur dit: “Vous avez rendu inopérante la parole de Dieu à cause de votre tradition. Hypocrites! Ésaïe a prophétisé avec justesse sur votre compte, quand il a dit: ‘Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est fort éloigné de moi. C’est en vain qu’ils continuent à me rendre un culte, car ils enseignent pour doctrines des commandements d’hommes.”’ (Matthieu 15:1-9; Ésaïe 29:13). Si donc nous voulons plaire à Dieu, nous devons nous assurer que nos croyances s’accordent avec la Bible. 13 Il ne suffit pas de prétendre croire au Christ et de faire ce qui nous semble bon. Il faut absolument apprendre ce qu’est la volonté de Dieu. Jésus l’a souligné par ces paroles: “Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: ‘Seigneur, Seigneur’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.” — Matthieu 7:21. 14 Même les bonnes actions que nous pensons faire au nom du Christ n’auraient aucune valeur si nous n’accomplissions pas la volonté divine. Nous ressemblerions à ceux dont Jésus dit ensuite: “Beaucoup me diront en ce jour-là: ‘Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom, et expulsé des démons en ton nom, et fait de nombreuses œuvres de puissance en ton nom?’ Et pourtant à eux je confesserai alors: Je ne vous ai jamais connus! Éloignez-vous de moi, vous qui agissez en hommes qui méprisent la loi.” (Matthieu 7:22, 23). Ainsi, nous pouvons faire ce que nous croyons être bien, et même être loués et remerciés pour cela, mais si nous ne faisons pas le bien selon Dieu, Jésus nous regardera comme des “hommes qui méprisent la loi”. 15 Puisque beaucoup de religions ne font pas la volonté de Dieu, il ne suffit pas de supposer que les enseignements de notre religion sont en harmonie avec la Parole de Dieu. Le simple fait qu’une religion utilise la Bible ne prouve pas que ses enseignements et ses coutumes sont fondés sur elle. Il importe de voir ce qu’il en est par nous-mêmes. Certains habitants de Bérée furent loués pour avoir vérifié dans les Écritures que Paul, qui venait de leur prêcher la Parole, leur avait bien dit la vérité (Actes 17:10, 11). La religion que Dieu approuve doit être à tous égards conforme à la Bible; elle ne doit pas en accepter certaines parties et en rejeter d’autres. — II Timothée 3:16. LA SINCÉRITÉ NE SUFFIT PAS 16 “Mais, dira-t-on, si quelqu’un est sincère dans ses croyances, Dieu ne va-t-il pas l’approuver, même si sa religion est fausse?” Jésus a bien dit qu’il rejettera les “hommes qui méprisent la loi”, même s’ils croient faire ce qui est juste (Matthieu 7:22, 23). La sincérité seule ne suffit donc pas pour être approuvé par Dieu. Un jour, Jésus dit à ses disciples: “L’heure vient où quiconque vous tuera s’imaginera avoir servi Dieu par un service sacré.” (Jean 16:2). Ceux qui ont tué des chrétiens croyaient peut-être sincèrement servir Dieu, mais ils étaient dans l’erreur. Dieu désapprouvait leurs actions. 17 Avant d’être chrétien, l’apôtre Paul participa au meurtre d’Étienne et chercha à tuer d’autres disciples (Actes 8:1; 9:1, 2). Il expliqua: “Je persécutais outre mesure la congrégation de Dieu et la dévastais, et (...) je faisais de plus grands progrès dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma race, car j’étais bien plus zélé pour les traditions de mes pères.” (Galates 1:13, 14). La sincérité de Paul n’empêchait pas sa religion d’être mauvaise. 18 Paul pratiquait alors la religion juive qui avait rejeté Jésus et que Dieu rejeta ensuite (Actes 2:36, 40; Proverbes 14:12). Pour être approuvé par Dieu, il dut donc changer de religion. Il écrivit aussi au sujet de Juifs qui avaient du “zèle pour Dieu”, qui étaient sincères, mais désapprouvés par Dieu, car leur religion ne reposait pas sur la connaissance exacte des desseins divins. — Romains 10:2, 3. 19 Toutes les doctrines religieuses ne peuvent être vraies. De deux choses l’une: ou les humains ont une âme qui survit à la mort du corps, ou ils n’en ont pas; ou la terre durera éternellement, ou elle disparaîtra; ou Dieu supprimera la méchanceté, ou il la laissera subsister. Lorsque deux croyances se contredisent, l’une d’elles est obligatoirement fausse. Croire sincèrement une chose et la pratiquer n’en fait pas une vérité si elle est erronée. 20 Quelle devrait être votre réaction si l’on vous prouve que vos croyances sont fausses? Imaginez que vous ayez à vous rendre pour la première fois quelque part en voiture. Vous avez bien une carte routière, mais vous ne l’avez pas consultée. Quelqu’un vous a indiqué l’itinéraire et vous pensez pouvoir lui faire confiance. Supposons qu’il se soit trompé. Qu’allez-vous faire si l’on vous montre sur votre carte que vous êtes dans la mauvaise direction? L’orgueil ou l’obstination vous empêcheront-ils de l’admettre? Si donc vous apprenez, grâce à la Bible, que votre religion n’est pas bonne, soyez prêt à changer. Quittez la grand-route de la destruction et empruntez le chemin étroit de la vie. IL FAUT FAIRE LA VOLONTÉ DE DIEU 21 Il importe de connaître les vérités bibliques; or, cette connaissance est vaine si vous n’adorez pas Dieu en vérité (Jean 4:24). Ceci compte: pratiquer la vérité et faire la volonté de Dieu. “La foi sans les œuvres est morte”, dit la Bible (Jacques 2:26). Pour plaire à Dieu, votre religion doit non seulement être en parfait accord avec la Bible, mais aussi influencer votre vie. Si donc vous apprenez que vos actions déplaisent à Dieu, serez-vous prêt à changer? 22 Si vous faites la volonté de Dieu, vous en retirerez des bienfaits maintenant et dans l’avenir. La pratique du vrai culte vous rendra meilleur. Elle développera en vous des qualités qui vous différencieront des humains en général, parce que vous ferez le bien. Et d’autres bénédictions vous attendent: le bonheur, une santé parfaite et la vie éternelle dans le paradis promis par Dieu (II Pierre 3:13). Incontestablement, votre religion a beaucoup d’importance!

~~Contenu d’un document conservé à la Bibliothèque Nationale de Paris lequel contient certains conseils que les Cardinaux donnèrent au Pape Jules III à son élection en 1550.

~~ La lecture de l’Evangile ne doit être permise que le moins possible surtout en langue moderne et dans les pays soumis à votre autorité. Le très peu qui est lu généralement à la messe devrait suffire et il faudrait défendre à quiconque d’en lire plus. Tant que le peuple se contentera de ce peu, vos intérêts prospèreront, mais dès l’instant qu’on voudra en lire plus, vos intérêts commenceront à en souffrir. Voilà le livre qui, plus qu’aucun autre, provoquera contre nous les rebellions, les tempêtes qui ont risqué de nous perdre. En effet, quiconque examine diligemment l’enseignement de la Bible et le compare à ce qui se passe dans nos Eglises trouvera bien vite les contradictions, et verra que nos enseignements s’écartent souvent de celui de la Bible et plus souvent encore, s’opposent à celle-ci. Si le peuple se rend compte de ceci, il nous provoquera jusqu’à ce que tout soit révélé et alors nous deviendront l’objet de la dérision et de la haine universelles. Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte.

(Feuille bibliothèque nationale 1089-vol.II-page 641-650 références Fond Latin n° 12558-Année 1550).

Voici 2 vidéos à voir ci-dessous sur le déroulement de la vraie religion.

Cliquer sur les liens pour ouvrir sur ces superbes reportages.

Commenter cet article

http://essaywriters.us 06/10/2016 08:09

This article is actually remarkable one it helps many new users that desire to read always the best stuff.

Auteur du site 06/10/2016 20:06

Merci pour les compliments mais remercions ensemble le créateur Jéhovah qui sauvera uniquement ceux qui invoqueront son nom et qui feront sa volonté dans le cadre de l'organisation la plus en harmonie avec sa parole la Bible.